Black Rebel Motorcycle Club @ Bataclan – 12/05/2010

Deux semaines après le Brian Jonestown Massacre, un ex-membre de la bande de Newcombe investissait à son tour le Bataclan : Peter Hayes, chemise noire et pattes brunes, y trainait avec son Black Rebel Motorcycle Club. Le trio californien présentait son dernier effort, « Beat The Devil’s Tattoo », sorti en mars. Concert complet depuis des semaines,  le BRMC pas franchement rebelle a offert mercredi soir une prestation en demi-teinte, entre intensité et longueurs, dont on a surtout retenu les titres les plus anciens. De mauvais augure quant au futur du groupe.


Mais quelle malédiction pèse sur le Bataclan ? En deux semaines, deux concerts de groupes dont on a beaucoup (trop ?) attendu tombent à plat. Peut-être tient-on dans cette phrase la clé du problème : comme le Brian Jonestown Massacre, le Black Rebel Motorcycle Club peut-il encore satisfaire nos attentes après 12 ans de carrière et cinq albums fonctionnant sur la même recette, un blues rock énergique et rugueux, dont l’inspiration s’épuise peu à peu ?

En arrivant tardivement dans un Bataclan où s’étaient donnés rendez-vous tous les barbus de la région, la température ambiante nous prouvait que Zaza avait bien fait son travail. Un public chauffé à blanc attendait alors de pied ferme un Club qui n’avait plus qu’à faire hurler le moteur. Mais quand les lumières s’éteignent et que le concert s’ouvre sur War Machine, tirée du dernier album, c’est une évidence : l’intensité n’y est pas…

Niveau son, aucun problème, le trio a décidé de faire s’écrouler le Bataclan, fidèle à sa légende. Pas de basse ronde pour chatouiller l’estomac, pas d’arpèges cristallins : ce soir, c’est la distorsion qui règne. Robert Levon Been assène des uppercuts, la basse sèche et cinglante, tandis qu’Hayes use et abuse du feedback qui pointe à chaque note tenue et habille ses ponts de larsens torturés au delay et à la reverb. Mais s’il frôle parfois le génie et fait hommage à ses références, Jesus & Mary Chain en première ligne, on peut reprocher au guitariste de ne pas savoir faire dans la retenue. Après ving minutes de concert à étirer les ponts jusqu’à l’écoeurement, Beat The Devil Tattoo arrive au bon moment et relance une machine à la limite de caler.

Il faut reconnaître à ce dernier single une efficacité indéniable qui donne un second souffle à la soirée. Enchainés dans la foulée, les vieux succès Love Burns et Ain’t No Easy Way rappellent que le BRMC a eu droit à ses grandes heures, mais encore une fois, il faudra attendre la balade Annabel Lee pour nous ressortir de notre torpeur après un nouveau passage à vide de quelques titres monotones. La performance est inégale et on ironise forcément sur l’hymne qui clôt la première partie du set, Whatever Happened To My Rock’n’Roll. On se le demande, en effet.

Après un court noir, la reprise de Dylan Visions Of Johanna, chantée au plus près du public, ne restera pas dans les annales. Comme jusque là, la fin de la soirée oscille entre grands moments (Six Barrel Shotgun) et ennui profond  (Half-State) et on se surprend même à regarder l’heure plusieurs fois. Un final mi-kitsch, mi-féérique habillé de laser sur Open Invitation et une chanson improvisée devant les portes du Bataclan sont trop peu malheureusement pour effacer la profonde impression de monotonie qui a pesé sur la soirée. La formule commence à fatiguer : Black Rebel Motorcycle Club du troisième âge ?

Setlist :

War Machine

Mama Taught Me Better

Red Eyes And Tears

Bad Blood

Beat The Devil’s Tattoo

Love Burns

Ain’t No Easy Way

Aya

Berlin

Weapon Of Choice

Annabel Lee

Whatever Happened To My Rock’n’Roll

————————————-

Visions Of Johanna

Shuffle Your Feet

River Styx

Half-State

Conscience Killer

Six-Barrel Shotgun

Spread Your Love

—————————————-

Stop

Shadow’s Keeper

Open Invitation

http://www.myspace.com/blackrebelmotorcycleclub

Textes et photos : Jean-Philippe Régnier

Publicités

Une réponse à “Black Rebel Motorcycle Club @ Bataclan – 12/05/2010

  1. Yep déception…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s